Skip to Content

Monthly Archives: août 2010

Ce que vous devez emmener avec vous

Par

Petite liste non exhaustive de ce que vous devriez emporter dans votre sac (évitez les valises rigides et les sacs à armature qui sont difficiles à ranger dans les coffres d’un bateau), outre vos vêtements habituels de vacances :

  • sac de couchage
  • veste de quart ou ciré (évitez le kway)
  • pantalon de ciré
  • sandales ou vieilles chaussures pour marcher dans l’eau
  • chaussures de pont ou bottes
  • casquette ou bonnet
  • lunettes de soleil
  • crème solaire
  • serviette et maillot de bain
  • carte d’identité ou passeport

Valentine, experte en nav

Par

Pour Valentine, née en 1997, le Bloc Marine n’a plus de secrets. Calcul du cap, de l’horaire des marées et des courants, c’est sa mission.

Chloé au winch

Par

Forcément, une manivelle de winch rouge ça attire le regard de la petite, née en 2009. Pour l’instant, on préfère lui donner un bout de pain à grignoter.

Traversée de la Manche

Par

La côte sud de l’Angleterre n’est pas trés éloignée du nord Cotentin. Le port de Weymouth est situé à 57 miles au nord d’Aurigny et à 63 miles au nord de Cherbourg. On peut donc s’y rendre en une journée de navigation en s’assurant d’une bonne couverture météo. On conservera une veille attentive lors du passage du rail des cargos.

Situé à l’embouchure de la rivière Wey, le port de Weymouth offre un bon abri. Ses quais sont particulièrement animés et la ville de style vctorien ne manque pas de charme.

Aurigny, c’est presque l’Irlande

Par

Petite île de 6 km sur 2, Aurigny que l’on découvre sous le nom d’Alderney sur les cartes anglaises, offre un dépaysement total à 8 miles du cap de La Hague. La première escale s’effectue à Port Braye, accessible à toute heure de marée, unique et vaste port protégé par une trés longue digue de 1,5 km. Cette digue n’est pas accostable et on mouille à l’abri de cet ouvrage sur des corp-morts réservés aux visiteurs.

On peut alors mettre l’annexe à l’eau ou appeler sur la vhf le bateau-taxi pour gagner la terre ferme.

Bons plans :

  • La visite de Sainte Anne, pittoresque capitale de l’île
  • La balade sur la côte Ouest pour regarder le bouillonnant passage du Singe

Shopping à Guernesey

Par

En venant de Herm, Sercq ou directement de Carteret, on se dirige de préférence vers la côte Est de Guernesey. Saint Peter, port principal de l’île, est le lieu ou l’on vient naturellement malgré le trafic intense des ferries. L’entrée du port est dominée par la forteresse de Castle Cornet d’où un coup de canon est tiré tous les jours à midi.

L’avant-port est accessible à toute heure et on s’y amarre au ponton d’accueil en attendant l’ouverture de la marina située en plein coeur de la ville.

Les rues de Saint Peter sont trés animées et on ne resistera pas à la tentation du shopping.

Bons plans :

  • le prawn sandwich de Marks & Spencer
  • le garlic bread
  • les araignées de la poissonnerie de la digue

Non loin du port, on ne manquera pas de visiter Hauteville House ou Victor Hugo séjourna quatorze ans en exil. Inspiré par le lieu, il y écrivit notamment "les travailleurs de la mer".

Escale à Gorey

Par

Le charmant port de Gorey, sur la côte Est de Jersey, est le plus proche de Carteret. Dominé par le chateau de Mont Orgueil, le site ne manque pas d’allure. C’est assurément l’un des plus beaux endroits des anglo-normandes. On peut, par beau temps, demeurer à flot à l’extérieur du port. Mais on préfère venir s’échouer sur la plage de sable fin au fond du port ou au pied de la jetée.

Bon plan : le cheese burger aux oignons du petit snack sur la jetée !

 

Flipper le dauphin

Par

Les dauphins évoquent les régions exotiques et les expéditions du Commandant Cousteau ou de Nicolas Hulot.

On sait moins que les côtes du Cotentin abritent la plus importante colonie d’Europe de grands dauphins. Une population de 150 de ces mammifères, à la fois côtiers et sédentaires, vit ainsi dans notre bassin de navigation ou elle profite d’une nourriture abondante et de l’absence de prédateurs.

Avec un peu de chance, on en rencontrera au large du cap de Carteret, dés la sortie du port et, quasiment à coup sûr, à la pointe sud des Ecrehou, dans les parrages de la bouée Ecrevière.

S’ils ne sont pas en pêche, ils viendront jouer à l’étrave. On maintiendra alors une allure et une vitesse constantes pour ne pas risquer de les blesser. Il n’y aura plus alors qu’à regarder le spectacle des dauphins bondissant hors de l’eau autour du bateau pendant parfois plus d’une heure.