Skip to Content

Les Bahamas ? Non, les Ecrehou

Par

Quand on évoque des eaux turquoises et des plages de sable blanc, on pense spontanément aux Bahamas ou aux Seychelles. Pourtant, il existe au large du Cotentin un paradis secret qui ressemble à ces rivages exotiques, à la températue près…l’archipel des Ecrehou (curiosité grammaticale, il faut l’écrire sans "s").

Ce sera notre première escale en venant de Carteret sur la route de Jersey. On y accède par le sud en empruntant le passage délicat de la roche Bigorne.

Attention, l’endroit est soumis à de forts courants de marée et les conditions peuvent s’y avérer intenables par vent contre courant.

Les Ecrehou sont une escale de beau temps.

Si on choisit d’y séjourner le temps d’une marée, on pourra mouiller dans le chenal en eaux profondes à l’Est de Maîtresse île ou plutôt se poser sur le sable au pied de Marmotière, seul îlot de l’archipel habité une partie de l’année. "Habité" est d’ailleurs un bien grand mot puisque les maisons n’y ont ni eau courante, ni électricité.

Avec un peu de chance, au début de la marée montante, quelques phoques gris pointeront leur museau autour d’Aleva.

A l’assaut de Sercq

Par

L’île de Sercq, ceinturée de courants assez forts et défendue par de hautes falaises sur tout son pourtour, a des allures de citadelle imprenable. Au prix de quelques efforts d’escalade, elle se laisse découvrir.

En venant de Carteret, par vent d’Ouest, on mouille au sud de l’île à Dixcart Bay, d’ou un chemin creux mène directement au pub !

Par vent d’Est, on mouille de préférence au Havre Gosselin d’ou un autre chemin creux mène également au pub !

A Sercq, le temps semble s’être arrété jusque dans les institutions : c’est le dernier royaume féodal d’Europe, le plus petit état indépendant du Commonwealth. Le pays est sous administration d’un seigneur héréditaire qui dispose du privilège d’être le seul à posséder… une chienne.

Comme au Moyen-âge, on s’y déplace uniquelment en calêche à cheval.

 

Herm, repère de pirates

Par

A mi-chemin de Sercq et de Guernesey, l’île de Herm a la réputation d’être inaccessible. Autrefois, les pirates ne s’y sont pas trompés et en on fait leur repère.

Pourtant, il est bien difficile de résister à la tentation de s’y rendre après l’avoir contemplée des hauteurs de Sercq ou de Guernesey. L’accès certes n’est pas aisé et l’équipage devra ouvrir les yeux pour reconnaître les alignements des courtes passes. On fera également attention au courant qui peut être fort en ces parages.

Sur la côte Ouest, le port de Herm assèche à basse mer et on y échoue en bordure d’une plage de sable fin. De cet endroit privilégié, on peut observer à marée montante, un sommet du folklore local : des dizaines de bateaux rapides à moteur quittant Guernesey à grande vitesse pour venir étancher au Mermaid Pub de Herm la trés grande soif de bière de leur équipage !

Il n’est pas rare qu’au retour vers Guernesey, la trajectoire de ces pneumatiques à moteur soit beaucoup moins assurée qu’à l’aller. En effet, suite à un phénomène encore inexpliqué par les spécialistes de l’hydrographie maritime, quelque soit l’heure de la marée et son coefficient, les courants sont toujours plus forts en sortant du Mermaid pub qu’en y allant ! Certains habitués assurent même qu’au terme de certaines soirées trés arrosées, il est arrivé que l’entrée du port de St Peter – Guernesey se déplace de plusieurs miles par rapport à sa position théorique !

Présentation du bateau

Par

Aleva est un voilier Jeanneau Sun Odyssey 32 i de 2006.

  • Longueur : 9m60
  • Largeur 3m30
  • Moteur : Yanmar 21 cv

Aleva comprend 6 couchettes réparties en 2 cabines + carré.

Il dispose d’un bon niveau de conford et de sécurité :

  • eau chaude sous pression
  • cabinet de toilette avec douche
  • réchaud four
  • frigo sur batterie
  • gps traceur
  • vhf asn
  • barre à roue avec pilote
  • lazy bag
  • génois sur enrouleur
  • annexe pneumatique + moteur 2cv